Informations

Grève nationale de la Navigation aérienne du 21 au 23 mai : Des perturbations à prévoir sur le programme des vols. Nous vous invitons à contacter votre compagnie aérienne pour connaître le statut de votre vol avant de vous rendre à l'aéroport.

Suivez l'état des vols en temps réels sur notre site ou sur notre appli mobile

Le parking P2 va produire de l'électricité photovoltaïque

Jeudi, 25 Janvier, 2018
De gauche à droite, Pascal Martin, président de Legendre Énergie et Directeur général du Groupe Legendre, et Jean-Michel Vernhes, président du Directoire d’Aéroport Toulouse-Blagnac, ont inauguré la centrale photovoltaïque de l’aéroport.

Les passagers qui s’envolent des pistes de Toulouse-Blagnac ne peuvent manquer de l’apercevoir : le toit du parking P2 est désormais recouvert de panneaux photovoltaïques. 3 633 panneaux qui vont produire l’équivalent de la consommation électrique du bâtiment.

Cette construction, retenue par la Commission de Régulation de l’Énergie lors de son appel à projets national, signe la première réalisation de l’aéroport de Toulouse-Blagnac dans la production d’énergies renouvelables. Réalisée en partenariat avec la société Legendre Energie (filiale du groupe Legendre), la centrale photovoltaïque s’inscrit dans la politique RSE que déploie l’aéroport sur la maîtrise des émissions carbone. « Grâce à cette centrale, le parking produira une énergie comparable à celle dont il a besoin pour fonctionner. C’est un premier pas dans le domaine des énergies renouvelables ; c’est aussi notre contribution à l’ambition affichée par la Région, qui souhaite faire de l’Occitanie la première région à énergie positive d’Europe à l’horizon 2050 », indique Jean-Michel Vernhes, président du Directoire d’ATB.

Lancés début juillet, les travaux réalisés par Armorgreen, ont duré 5 mois et nécessité la pose d’un verre anti-éblouissement sur les panneaux, conçus pour ne pas gêner les pilotes d’avions. Legendre Energie exploitera la toiture solaire pour une durée de 20 ans.

La construction de la centrale photovoltaïque fait écho à des engagements plus anciens dans les énergies renouvelables ; l’aéroport s’approvisionne en effet depuis 2015 en électricité issue à 100 % des énergies renouvelables. En 2018, l’aéroport poursuivra deux autres projets majeurs sur la transition énergétique, initiés l’an dernier : HyPort, lancé par la région Occitanie (développement d’une filière hydrogène sur la zone aéroportuaire) et DEMETER, porté par Toulouse Métropole et Airbus (réduction des émissions de carbone, ATB pilote le volet Encombrements routiers et modes de déplacement des salariés de la zone aéroportuaire).

À l’horizon 2020, c’est la neutralité carbone qui est visée, dans le cadre de la certification Airport Carbon Accreditation délivrée par l’ACI Europe (Airport Council International). Le prochain défi majeur de l’aéroport dans son engagement pour maîtriser ses émissions carbone.

La centrale photovoltaïque, en bref :

 

  • Surface solaire : 5 813 m² (sur les 9 000 m² de toiture), soit l’équivalent de la moitié d’un terrain de rugby
  • Production électrique annuelle : 1 096 MWh (soit l’équivalent de la consommation électrique de 450 foyers, hors chauffage)
  • Coût du projet : 1,4 Millions d’euros HT
  • Acteurs du projet : Legendre Energie, Effira, Mecoworks, Eiffage Énergie